MES COMPOSITIONS
RIEN QUE DU BONHEUR!
Dans cette vie pleine de secousses et de rebondissements
 la sagesse appelle  au calme, à la méditation et surtout à laisser aller l'esprit créatif, et voilà ce que cela peut donner à voir et à entendre!

Je vais marquer du même icône mes propres compositions !



Des Poèmes
Des Vers
Des Histoires courtes
Des légendes
Des blagues
et
Bien d'autres ...



COMPOSITION FLORALE FAIT- MAISON
NENUPHAR RACONTE
Ici se trouve mon univers personnel de détente , mon havre de paix, mon no mans land , ma communion avec le vrai monde des nénuphars : douceur, tranquillité, sérénité



J e vous invite à lire le poème de Jules BARBEY D'AUREVILLY issu de son recueil "POUSSIERES" en 1854

Les nénuphars

Nénuphars blancs, ô lys des eaux limpides,
Neige montant du fond de leur azur,
Qui, sommeillant sur vos tiges humides,
Avez besoin, pour dormir, d'un lit pur;
Fleurs de pudeur,oui! Vous êtes trop fières
Pour vous laisser cueillir...et vivre après.
Nénuphars blancs, dormez sur vos rivières,
Je ne vous cueillerai jamais!
Nénuphars blancs,ô fleurs des eaux rêveuses,
Si vous rêvez, à quoi donc rêvez-vous?...
car pour rêver il faut être amoureuse,
Il faut avoir le coeur pris ...ou jaloux;
Mais vous,ô fleurs de l'eau qui baigne et protège,
Pour vous, rêver...c'est aspirer le frais!
Nénuphars blancs, fleurs des eaux engourdies
Dont la blancheur fait froid aux coeurs ardents,
Vous qui  plongez dans vos eaux détiédies
Quand le soleil y luit, Nénuphars blancs!
Restez cachés aux anses des rivières,
Dans les brouillards, sous les saules épais...
Des fleurs de Dieu vous êtes les dernières!
Je ne vous cueillerai jamais!

Celui d'Edmond ROSTAND  ne manque pas de saveur!

                         Les nénuphars

L'étang dont le soleil chauffe la somnolence
Est fleuri, ce matin, de beaux nénuphars blancs
Les uns, sortis de l'eau, se dressant tout tremblants
Et dans l'air parfumé, leur tige se balance
D'autres n'ont encore pu fièrement émerger
Mais leur fleur vient sourire à la surface lisse
On les voit remuer doucement et nager
L'eau frissonnante affleure aux bords de leur calice

N'oublions pas Paul VERLAINE dans la "PROMENADE SENTIMENTALE"

Le couchant dardait ses rayons suprêmes
Et le vent berçait les nénuphars blêmes
Les grands nénuphars entre les roseaux
Tristement luisaient sur les calmes eaux
Moi, j'errai tout seul, promenant ma plaie
Au long de l'étang, parmi la saulaie
Où la brume vague évoquait un grand
Fantôme laiteux se désespérant
Et pleurant avec la voie des sarcelles
Qui se rappelaient en battant des ailes
Parmi la saulaie où j'errai tout seul
promenant ma plaie; et l'épais linceul
des ténèbres vint noyer les suprêmes
rayons du couchant dans ses ondes blêmes
Et des nénuphars, parmi les roseaux,
Des grands nénuphars sur les calmes eaux.


                       mettons  UN  POEME en MUSIQUE !


Enfin, un poème écrit  en 2008 par Vette de FONCLARE : "assise sur un nénuphar"a été mis en musique par Morgan Jourdain, Chef de Choeur de la Maitrise de Radio France. http://www.poemes-provence.fr
Quand voue êtes chez Vette , regardez dans ZOOLAND pour apprécier les notes.

                           voici encore   UN POEME EN CHANSON

Ah! une chanson malgache de Henri RATSIMBAZAFY que je traduis en français pour vous : mettant en garde les "Voahirana" imbues de leur personne et se croyant éternellement irrésistibles!!!

O ry Voahirana o! 
                       ô Fleur de nénuphar!
iriko loatra ny mba hioty anao -          
                        je voudrai bien te cueillir ô fleur jolie,
Handravaka ilay tokantranoko ao - 
                       et faire de toi la princesse de ma vie
Nefa dia noraisinao ho vazivazy-    
                        et t'emmener pour parfumer ma case
Tsy mba tianao ny voafehy anaty vazy   
                       mais tu ne veux pas rester dans un seul vase

Satrinao foana hiliba sy hilalao
                        je ne veux pas qu'on te tourne tout autour
afovoan'ireo manindrahindra anao
                        et partager avec d'autres ton amour
mazava fa satrinao ny hitoetra irery
                        je ne veux pas toujours  toujours attendre
ho voadokadoka ary koa ho voajerijery
                        le jour lointain où tu pourras comprendre
Ry Voahirana o! voninkazo dia
                        Voahirana, fleur sauvage
Ry Voahirana o! mpilalao fitia
                        Voahirana tu n'es pas trop sage
Mitandrema fandrao ianao dia sondriana
                        tu écoutes trop les hommages
mankafy raha safosafoin'ny riana
                       que te rend tout le voisinage
Isan'andro izao ireo voro-mandalo
                       le long du jour, les oiseaux sauvages
dia midera anao amin-kira sy kalo
                       te font la cour dans un doux ramage
Reo zozoro sy herana koa
                       les bambous et les joncs te font  des courbettes
dia mitsaoka sy miondrika aminao avokoa
                       et souvent tu en perds la tête
Sao ianao mino ireo dokadoka!
                       méfies-toi des belles parole!
Sao ianao mino ireo lokaloka
                       méfies-toi des promesses folles
Sao ianao dia manaiky avy hatrany!
                       méfies-toi des mots qui s'envolent!
ireo toky nomena antendron'ny molotra ihany
                       et de tous ceux qui te cajolent
Ry Voahirana o! hatsaraho ny saina
                       penses bien au jour
manahirana anie ny miaina
                       où tu auras besoin d'un amour
Ary ianao koa anie voninkazo
                       souviens-toi que dans des années
any andro any volana, dia tsy maintsy halazo!
                       pauvre fleur, tu seras fanée!

IL ETAIT UNE FOIS en 1931 : UN NENUFAR un peu particulier Voici son histoire

Au début des années 1930, l'empire colonial français atteint son extension maximale avec plus de 12 millions de km2(soit 22 fois celui de la métropole) et 60 millions d'habitants  !!

Pour marquer cette ascendance, le président de la république Gaston Doumergue, le maréchal Liautey et le ministre des colonies Paul Reynaud , marquèrent  une date mémorable : le 6 mai 1931 par l'inauguration de L'EXPOSITION COLONIALE INTERNATIONALE ET DES PAYS D'OUTRE-MER  à Paris, au musée permanent des Colonies, au bois de Vincennes

Il s'agissait d'attirer des visiteurs pour "faire le tour du monde en un jour" grâce aux reconstitutions architecturales et paysagères des merveilles de l'Empire!

Les organisateurs ont consacré un budget colossal (375 millions de francs) pour créer cet immense parc d'attraction équivalent à 3 arrondissements parisiens( sur 110ha autour du lac Daumesnil) avec 28 millions de bénéfices !

C'est à l'occasion de ce rassemblement que ALIBERT interpréta une chanson titrée " UN NENUFAR" pompeusement baptisée : "MARCHE OFFICIELLE DE L'EXPOSITION COLONIALE"
 
Ecoute possible sur http://www.lhistogeobx.blogspot.com

Mais que signifie cette chanson "
NENUFAR"?

Cette chanson a été choisie pour caricaturer l'Africain venu découvrir la capitale avec une note de racisme bonasse et d'infantilisation de l'indigène.
Le refrain démontre le "retard" des colonies par rapport aux Européens "civilisés"en accentuant l'auto-proclamation de la suprématie de la race blanche

LISEZ BIEN :

1)-Quittant son pays, un p'tit négro vint jusqu'à paris voir l'exposition coloniale
C'était Nénufar, un joyeux lascar,pour être élégant, c'est aux pieds qu'il mettait ses gants.

2)- Faut pas croire toujours tout ce que nénufar raconte, ainsi l'autre jour,il m'a dit  quand je fais mes comptes, à la craie j'écris sur l'dos d'ma chérie et d'un coup de torchon, après j'efface les additions

3)- Un jour Nénufar entra dans une grande parfumerie, il voulait des fards pour sa p'tite amie. Donnez-moi qu-il dit du rouge en étui , t'en veux trente kilos car c'est une négresse à plateaux

 REFRAIN :

Nénufar
T'as du r'tard
mais t'es un p'tit rigolard
T'es nu comme un ver
Tu as le nez en l'air
et les cheveux en paille de fer
Nénufar
T'as du retard
T'as fait la conquête des Parisiennes
T'es leur fétiche
et tu leur ports veine !

BIS :
T'as fait la conquête des Parisiennes
T'es leur fétiche
et tu leur portes veine !

COMMENTAIRES :

la "bétise "et la naiveté du Nénufar , ne lui valent que le mépris néanmoins il s''impose comme le "fétiche des Parisiennes "
Ce qui semble atténuer les nuances dans ces  jeux de mots.
Bref, c'est un message universel  véhiculé par un Nénufar!
Que voulez-vous ? c'est l'empreinte indélébile de l'histoire des civilisations



Découvrons Fabienne, auteur de La CHANSON DES NENUPHARS
http://www.bonheurdelire.over-blog.com/
Il s'agit d'une poésie chinoise

La feuille des nénuphars et les jupes  de gaze légère
sont teintes de la même couleur
Sur les fleurs des nénuphars et sur des riants visages
c'est la même rose qui s'épanouit
Les feuilles et la gaze, les fleurs et les visages s'entremêlent
au milieu du lac. l'oeil ne saurait les distinguer
Tout à coup, l'on entend chanter; alors seulement on reconnaît
qu'il se trouve là des jeunes filles
(jadis) les charmantes filles de OU, les beautés de Youe et les favorites du roi Thsou
se jouèrent ainsi parmi les nénuphars, cueillant des fleurs et mouillant gaiement leurs gracieux vêtements
Quand les jeunes filles arrivent à l'entrée du lac, les fleurs lèvent la tête comme pour recevoir des compagnes
Quand elles s'en retournèrent, en suivant le cours du fleuve, la blanche lune les reconduit.






Changeons de sujet !

VOICI UN POEME DE MON INVENTION

Cette-fois -ci , c'est un message ciblé pour le Nénufar au féminin!


IL ETAIT UNE FOIS ... UN CRAPAUD ...

Et ce jour-là, devinez qui rend visite?
A Nénuphar, dans son paisible site
Ah! tu es là? tu dis quoi?
CroaaaaaaCroaaaaaaa
Ah là là! n'en dis pas plus
Tu ameutes le campus!!
Reste un peu discret!
Tu fais peur aux fleurs des prés
Ah! chère amie, c'est avec joie
en hommage à ta beauté
que devant l'univers  je déploie
 ceci sans animosité,
mon charme, mon allégresse
pour toi o! ma princesse!
 et voilà comment , une longue histoire commença
entre une princesse eh non, une reine et un fada
ah! ah! ah! rions de bon coeur 
et va chercher ton bonheur!

C'est vrai qu'on peut être fou (fada) d'amour??

Voici une histoire formidable!

Celle-ci va adoucir les moeurs!

Il était une fois , une ville et un quartier qui ont été témoin de l'éclosion d'un amour qui passa de rêve en réalité.

Le jeune homme est beau, svelte,  racé, passant tous les matins devant la maison de la jeune fille, tout aussi belle, fraiche, pleine de vie.

Quand tout à coup, leurs regards se sont croisés, furtifs mais suffisamment intenses pour que la pudeur les empêcha de partager ce moment magique!

La jeune fille , ralentit ses pas, subjuguée par son audace
le jeune homme accélère , par contre , de peur de décevoir

Et ainsi, le manège continua : chaque matin, la jeune fille, guetta le passage du jeune homme devant sa maison  et le croisa , à la même heure...et l'enchantement se réalisa:  sans paroles, sans gestes indécents mais lentement,  se dessine au simple regard, le chemin du destin...

Les jours passent, les mois s'enchainent, et le moment tant espéré arriva:
Dans le bus, soudain, la jeune fille sentit une pesanteur étrange, étreindre son cou, comme si un regard insistant se colle à son encolure et finit par l'envelopper d'une chaleur intense, cette chaleur que la télépathie arrive à matérialiser par un regard ardent provenant d'un jeune homme presque paralysé, avec un sourire qui finit par trahir son désir de séduction

Et le déclic se produisit : la jeune fille s'est retournée et a répondu au sourire qui n'attendait que ce moment. Ah! que ne donnerai-je pour être dans ce bus du destin? pour voler cet instant d'une vie, pour immortaliser avec ce que mes yeux puissent capter de magnifique dans cet amour naissant!

Un jour, ils se marièrent  et eurent de beaux enfants.

Encore une histoire d'amour? et de haine?

Voici comment l'amour peut côtoyer la haine

AUJOURD'HUI, je t'aime, de tout mon coeur, de tout mon être
DEMAIN, je te déteste, je te maudis, je t'envoie paître

MAINTENANT, je suis chocolat , bonbon et miel,
BIENTOT, je serai, vinaigre, piment, fuel

AVANT, j'étais tout feu tout flamme
APRES, je jetais ton corps et ton âme

ICI, ma brosse à dents est aussi tienne
LA-BAS, dégages! surtout pas que tu reviennes!

MON AMOUR, MON COEUR, tu es à moi, rien qu'à moi
AU SECOURS ! maintenant tu passes , le chien aboie

AH!OH! que c'est bon!!  miam! tout est bon!!
GRR!GRR! AH NON! il n'est pas question!

AH OUI, demandes-moi, tu l'auras!
SINON en enfer, tu m'enverras!

UN JOUR,  tout nous sourit
UNE NUIT, tout est fini

sniff ! sniff! sniff!
COMMENT tu pleures? pourquoi?  pourquoi?

sniff! je ne sais plus si c'est de bonheur ou de la peine
AMOUR  et HAINE  je me demande où cela nous mène!

eh bien ! je sais quoi répondre !
FAIRE L'AMOUR mais pas LA GUERRE
A quoi ça sert de se morfondre
DANS LA HAINE qui n'est que MISERE

Enrichissons-nous toujours d'AMOUR
il faut y croire DES LE LEVER  DU JOUR


Aujourd'hui  je m'éveille doucement avec le soleil ,malgré le manteau de l'automne, je me laisse bercer par les bruits familiers des portes qui claquent ; le monde extérieur bouge, l'odeur du bon café qui émane de la fenêtre du voisin : mmm! mmm! Et là, l'inspiration ne peut que me prendre au saut du lit, me guide vers cette page où je consacre toute mon âme de poète pour verser le flot de sentiments qui m'anime chaque jour.

Alors, je vous laisse apprécier :

L'amour et l'amitié: ce que j'en pense !

La vie n'est qu'une succession de joies et de peines
l'amour est une valse de passions et de haines
Avec l'Amour comme seule arme,
vois-tu, la guerre est vaine
aussi, l'amitié est reine
Es-tu là, répondant à cette missive
que tu feras tienne?
Veux-tu la paix,chaleureuse et saine
veux-tu une vie de bonheur pleine

Si tu tiens compte de mon inspiration
je te remercie de ta réplique simple et sincère qui que tu sois
La vie ne tient qu'à un fil mais l'amour, l'amitié
c'est le meilleur instrument pour ne pas le casser.
 
  L'Amour dévastateur existe-il pour faire vivre la haine?

Cela fait un an et demi qu'ils se sont mariés, heureux, pleins de projets, regardant vers une même direction,.
Hélas, le pire est arrivé, l'amour a fait place à la haine, pourquoi?


Comment peut-on imaginer que deux coeurs qui se sont donnés pour l'éternité puissent un jour, se fracasser, se déchirer et détruire cette image idyllique du bonheur?

Comment peux-t-on croire qu'une vague de haine puisse faire chavirer le bateau des rêves  du jour au lendemain?

Ecoutons la complainte de  ce coeur de femme  encore aimante, criblé  à la fois d'espoir et de désespoir face à la violence de l'indifférence de son homme, ce qui est pire que la haine !

Cher Amour,

je vois que jusqu'à ce jour, ta rancoeur envers moi est telle que je ne trouve plus les mots
je me sens désarmée face à cet univers plein d'hostilités qu'est actuellement le nôtre
Ai-je donc fait quelque chose de si horrible pour que tu me repousses et m'ignores complètement ?
Je me pose sans cesse la question parce que je ne saisis plus la portée de cette vie qui bascule dans le vide
car mon coeur, quoi que tu penses, est encore plein de toi, plein de ta tendresse, de ta gentillesse  et de ton amour que j'ai cru sincère en ayant dit oui devant Dieu et devant les hommes!
je ne pourrai jamais, au grand jamais,  penser que ce sentiment honnête qui s'est renforcé au fil du temps, auquel j'ai toujours cru en sa noblesse, puisse me porter préjudice en ce moment même où je ressens fortement le besoin de le manifester
Dans deux jours , ce sera l'anniversaire de notre union, rien qu'en pensant à l'arrivée de cette date à jamais gravée dans mon coeur et dans ma vie, je suis envahie par le désespoir de ne plus retrouver le chemin du bonheur que j'attendais depuis toujours, parce que tu es si loin, si froid , si méprisant à mon égard.
Je ne suis pas un être parfait, mais j'ai tant voulu te démontrer mon désir de protéger et de chérir mon couple; je ne me sens pas l'âme de détruire un rêve qui  se réalise à présent: un foyer chaleureux, un être à chérir jusqu'à la fin de ma vie!
Que ne ferai-je  pour te reconquérir, pour retrouver ta confiance et ton amour?*
Que ne ferai-je pour que tu puisses comprendre la profondeur de mes sentiments?
Hélas, toute seule, je reconnais mon impuissance, face à ton mutisme, à ton indifférence, et à ta haine
je prie tous les jours pour que tout cela ne soit qu'un cauchemar et que tu seras là, de nouveau, souriant, confiant, réconfortant.

Tu as tout le droit d'être hermétique à mon appel à la paix, mais cette fois, je voudrai que ce droit puisse disparaître à tout jamais et que malgré notre différend actuel, je pourrai m'attendre à une réponse favorable de ta part car seule la laideur du visage ne peut être changée tandis que celle de l'âme peut être corrigée.
Tu es mon unique amour, ma gloire et mon espoir. je t'aime
Ta femme qui ne cesse de croire à ton indulgence et à ta bienveillance.


MA  REFLEXION

Ces personnages existent bel et bien dans notre univers et qu'ils ont sûrement besoin d'aide.

Le mariage est un lien, une corde qui se noue ou se dénoue, qui se tend ou se fléchit, qui se fixe ou  qui se dérobe, qui se consolide ou qui se brise, qui se se resserre ou se relâche, bref, toutes les possibilités de figures sont là, à nos yeux, à nos portes, à nos rêves pourquoi pas?

Mais si vous voulez gagner indéfiniment, car l'AMOUR se mérite, alors n'hésitez pas à trouver du bonheur en explorant ces pages!


j'adore ce Poème de Jacques BREL !

JE VOUS SOUHAITE

Je vous souhaite des rêves à n'en plus finir et l'envie furieuse d'en réaliser quelques uns
Je vous souhaite d'aimer ce qu'il faut aimer et d'oublier ce qu'il faut oublier
Je vous souhaite des passions
Je vous souhaite des silences
Je vous souhaite des chants d'oiseaux au réveil et des rires d'enfants
Je vous souhaite de résister à l'enlisement, à l'indifférence, aux vertus négatifs de notre époque
Je vous souhaite surtout d'être Vous
!

Je suis sure que vous ne serez pas insensible à ce partage de savoir-être  de cet homme talentueux!

Encore un autre que j'adore aussi!

UN SOURIRE

Un sourire ne coûte rien et apporte beaucoup
Il enrichit ceux qui le reçoivent sans appauvrir ceux qui le donnent
Il ne dure qu'un instant mais son souvenir est parfois éternel

Personne n'est assez riche pour s'en passer
Et personne n'est trop pauvre pour ne pas le mériter
Il crée le bonheur au foyer et le soutien dans les affaires
Il est le signe sensible de l'amitié

Un sourire donne du repos à l'être fatigué, rend le courage au plus découragé, console  dans la tristesse et c'est un antidote de la nature pour toutes les peines
Il ne peut s'acheter ni se prêter ni se voler car c'est une chose qui n'a de valeur qu'a partir du moment où on le donne

Si quelquefois vous rencontrez une personne qui refuse de vous donner le sourire que vous méritez, soyez généreux, donnez-lui le vôtre car nul n'a autant besoin d'un sourire que celui qui ne peut en donner aux autres

Mais attention , du sourire au fou rire, il n'y a qu'un pas pour que la folie s'y mêle!

INVITATION DE LA FOLIE !

La Folie décida d'inviter ses amis pour prendre un café
Après le café, la folie proposa : "on joue à cache-cache"
"cache-cache? C'est quoi ça ? -demanda
la Curiosité
"cache-cache est un jeu. je compte jusqu'à cent et vous vous cachez.
Quand j'ai fini de compter, je cherche et le premier que j'ai trouvé
sera le prochain à compter."
Tous acceptèrent, sauf
la Peur et la Paresse.
"1,2,3... - La Folie commença à compter.
L'Empressement se cacha le premier, n'importe où.
La Timide comme toujours, se cacha dans une touffe d'arbre.
la Joie courut au milieu du jardin.
La Tristesse commença à pleurer car elle ne trouvait pas un endroit approprié pour se cacher.
L'Envie accompagna leTriomphe et se cacha près de lui derrière le rocher
La Folie continua à compter tandis que ses amis ses cachaient
Le Désespoir était  désespéré en voyant que la Folie était à nonante-neuf
"Cent!" cria
la Folie."Je vais commencer à chercher."

La première à être trouvée fut
la Curiosité
car elle n'avait pas pu s'empêcher de sortir de sa cachette
pour voir qui serait le premier.
En regardant sur le côté,
la Folie vit le Doute au-dessus de la clôture
ne sachant pas de quel côté il serait le mieux caché.
Et ainsi de suite, elle découvrit
la Joie, la Tristesse, la Timidité...
Quand ils étaient tous réunis,
la Curiosité demanda:"Où est l'Amour? "
Personne ne l'avait vu.
La Folie commença à le chercher.
Elle chercha au-dessus de la montagne, dans les rivières,au pied des rochers, mais elle ne trouva  pas
l'Amour.
Cherchant de tous côtés,
la Folie vit un rosier,prit un bout de bois et commença
à chercher parmi les branches, lorsque soudain, elle entendit un cri.
C'était
l'Amour qui criait parce qu'une épine lui avait crevé  un oeil.
La Folie ne savait pas quoi faire.
Elle s'excusa, implora son pardon et alla jusqu'à lui promettre de le suivre pour toujours.
L'Amour accepta ses excuses.

AUJOURD'HUI, L'AMOUR EST AVEUGLE et la FOLIE L'ACCOMPAGNE !


QUE DIT LE BOUTON DE ROSE FACE A CET AMOUR FOU?

Bouton de rose
Près de s'épanouir
Symbole de l'espérance
Image de la renaissance

Bouton de rose
peut signifier adoration
Bouton de rose
 peut être aussi consolation

Bouton de rose
Chasse la tristesse
Bouton de rose
pressent l'allégresse

Le contempler avec amour
c'est sentir l'espoir revenir
demain et pour toujours
Il est le talisman de l'amour

Bouton de rose
Seul mon coeur désemparé
de ton baume a eu besoin
Aujourd'hui comme demain

En te voyant sur la table
la détresse qui m'accable
 s'évapore, s'évanouit
tel un mauvais rêve de nuit
De toi émane un fluide vivifiant
Rend le courage pur et florissant
dans mon coeur désolé
jette le calme , la gaieté
Sois béni, bouton de rose ramassé
sur une borne de la promenade des Anglais

Que votre chemin tout au long de l'année soit parsemé de pétales de roses!

De Benjamin RANDRIAMAMPIONONA


Voici comment  l'amour des fleurs agit sur moi

Voyez-vous la magie des fleurs ?

Une fleur, c'est plus que la beauté; c'est un  merveilleux don de la nature
Une fleur, c'est plus que l'amitié ; c'est un  cadeau inestimable d'amour
Une fleur, sur la tombe , c'est une façon d'honorer  nos  morts
Une fleur, c'est une arme pour réparer, auprès d'êtres chers, nos torts
Une fleur,  de son odeur, c'est ne pas méconnaitre l' effet magique
Une fleur, de  toute sa quintescence, c'est braver la mystique


je pense qu'aucun être humain ne soit insensible à la vue d'un bouquet d'hortensia, au parfum  envoûtant  du jasmin, au toucher velouté d'une rose, à l'allure majestueuse d'une orchidée, à la grâce inestimable d'un coquelicot, à la générosité d'une dahlia, à l'insouciance du lis, à la vivacité du muguet!....

Je vous invite à vous mettre devant un tapis de fleurs et là, laissez-vous imprégner jusqu'à l'âme,de l'effet bénéfique que ce tableau vous procure!
Allez-y et dites-moi vos sensations!



Avec la joie, l'amour, la beauté, que demandons-nous encore pour être heureux?

Voyons  ce que le général Mac Arthur a pensé en 1945 !
(il y a 67 ans)

"La JEUNESSE n'est pas une période de la vie, elle est un état d'esprit,  un effet de la volonté, une qualité de l'imagination, une intensité émotive, une victoire du courage sur la timidité, du goût de l'aventure sur l'amour du confort.

On ne devient pas VIEUX pour avoir vécu u n certain nombre d'années : on devient vieux parce que l'on a déserté son idéal.
Les années rident la peau, renoncer à son idéal ride l'âme.*
Les préoccupations, les doutes, les craintes et les désespoirs sont les ennemis qui lentement nous font pencher vers la terre et devenir poussière avant la mort.

JEUNE est celui qui s'étonne et s'émerveille. Il demande comme l'enfant insatiable: et après ? Il défie les évènements et trouve de la joie au jeu de la vie.

Vous êtes aussi jeune que votre foi, aussi vieux que votre doute, aussi jeune que votre confiance en vous-même, aussi jeune que votre espoir, aussi vieux que votre abattement.
Vous resterez jeune, tant que vous resterez
réceptif à ce qui est beau, bon et grand. réceptif aux messages de la nature, de l'homme et de l'infini.
Si un jour, votre coeur allait être mordu par le pessimisme et rongé par le cynisme, puisse Dieu avoir pitié de votre âme de vieilllard.

Le message est est fort ! Tout est dans la tête!


GISELE nous offre L'ABC DE L'AMITIE selon le langage des fleurs
L'Ami vous Aime comme vous êtes  : Ancolie
L'Ami
Berce vos peines : Bégonia
L'Ami a
Confiance en vous  : Campanule
L'Ami
Donne sans conditions : Dahlia
L'Ami vous
Ecrit souvent : Echinacée
L'Ami
Fait la différence dans votre vie :  Fushsia
L'Ami est le
Gardien de vos secrets : Géranium
L'Ami
Habite votre coeur : Heuchère
L'Ami vous
Invite : Impatient
L'Ami est
Juste envers vous : Jonquille
L'Ami vous donne une Kyrielle de tendresses : Ketmie ou Hibiscus
L'Ami Loue vos qualités : Lotus
L'Ami vous Motive lorsque vous doutez : Marguerite
L'Ami ne vous Néglige jamais : Narcisse
L'Ami vous Offre son aide : Ornithogale ou étoile de Bethleem
L'Ami Plaisante avec vous : Pennisetum
L'Ami vous Questionne sur votre vie : Queue de renard
L'Ami Ressent votre peine : Rose
L'Ami vous Sécurise dans l'adversité : Sabot de la Vierge
L'Ami vous Téléphone régulièrement : Tradescantia
L'Ami vous est sans cesse Utile: Ursinia
l'Ami a un devoir de Vérité envers vous  : Vergerette
l'Ami est le Wishbone qui vous aide à tenir la barre dans la tempête : Weigela
l'Ami est là pour les X-X-X gentils et doux bisous
Ya finalement rien de mieux qu'un ami  : Yucca
Qui Zappe la télé pour mieux vous parler : Zinnia
Alors soyons bons amis et que notre amitié soit de celle qui ne ternisse jamais !








Et si nous allons voyager un peu vers le  sud de la France!


                     LA LEGENDE DES CIGALES !

L'histoire a lieu au temps où les Anges venaient passer leurs vacances en terre provençale

Un jour, ils arrivèrent au grand soleil et furent surpris de ne point rencontrer âme qui vive et de trouver de nombreuses terres en friche.

Fort surpris, ils allèrent frapper à la maison de Dieu et furent encore surpris de trouver le Curé, non pas en prière mais dans une sieste majestueuse.

Celui-ci leur expliqua que le Seigneur leur dispensant le soleil en abondance les gens du coin se mettaient à l'ombre des oliviers pour se préserver de ses terribles rayons.

L'un des Anges demanda : mais quand travaillent-ils alors ?
A la fraîche, répondit le Curé. Un peu le matin, un peu le soir.
Voilà ce qui explique l'état des champs.

Ils s'en retournèrent au Ciel conter leur aventure à Dieu, qui décida de créer une espèce d'insecte "tambourinaire" qui, quand brillerait le soleil, ferait de la musique pour empêcher les gens du pays de dormir.

Et c'est ainsi que naquirent les cigales.


CONTINUONS AVEC LES CITATIONS

1- "celui qui n'a jamais senti la pluie se moque des nénuphars"
PAUL ELUARD

        2-"Le nénuphar, radeau de la grenouille"
SYLVAIN TESSON


         3- " Le souvenir est à peine un nénuphar montrant parmi les eaux son visage de noyé
JORGE CARRERA

          4- " C'est la nuit que les elfes sortent avec leur robe humide au bord
                      et sur les nénuphars emportent leur valseur de fatigue mort
THEOPHILE GAUTIER

5- Même les nénuphars tremblent à l'idée qu'on puisse assainir le fond du marécage"

AUTEUR ?



Admirons ce  CONTE CHINOIS : LE CONTE DES POTS
Une vieille dame chinoise possédait DEUX grands pots, chacun suspendu au bout d'une percequ'elle transportait, appuyée derrière son cou.

Un de pots était fêlé, alors que l'autre était en parfait état et rapportait toujours sa pleine ration d'eau.

A la fin de la longue marche du ruisseau vers la maison, le pot fêlé, lui, n'était plus qu'à moitié rempli.

Tout ceci se déroula quotidiennement pendant deux années complètes alors que la vieille dame ne rapportait chez elle qu'un pot et demi d'eau.

Bien sûr, le pot intact était très fier de ses accomplissements , mais
le pauvre pot fêlé, lui, avait honte de ses propres imperfections et se sentait triste car il ne pouvait faire que la moitié du travail pou lequel il avait été créé.

Après deux années de ce qu'il percevait comme un échec, il s'adressa un jour à la vieille dame, alors qu'ils étaient près du ruisseau.

"J'ai honte de moi-même parce que la fêlure sur mon côté laisse l'eau s'échapper tout le long du chemin lors du retour vers la maison"
La vieille dame lui sourit: "as-tu remarqué qu'il y a des fleurs sur ton côté de chemin et qu'il n'y en a pas de l'autre côté ?

-"J'ai toujours su à propos de ta fêlure donc j'ai semé des graines de fleurs de ton côté de chemin. Et chaque jour, lors du retour à la maison tu les arrosais.

Pendant deux ans, j'ai pu cueillir de superbes fleurs pou décorer la table.

Sans toi, étant simplement ce que tu es, il n'y aurait pu y avoir cette beauté pou agrémenter la nature et la maison !

Magnifique comme leçon de vie!


L'IMPORTANT ... C'EST LA ROSE! L'ESSENTIEL ... C'EST L'AMOUR!

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

01.03 | 19:56

Merci mon fils et pour toi aussi, les meilleures choses de la vie! je t'aime

...
01.03 | 19:54

Merci et bonne continuationaussi ; avec toutes mes félicitations pour ta réussite professionnelle et familiale! A bientôt

...
01.03 | 19:34

Coucou Nenifara ! Je commence à surfer et à découvrir ta page très inspirante...je reviendrais souvent! Bisous be ! Ony de la Réunion

...
28.02 | 23:28

La meilleure, je t'aime.

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE